12 Questions à Sybil Rondeau, photographe de mariage nantaise

Avec 12 Questions à un artisan du mariage je souhaite vous faire découvrir l’univers d’artisans du mariage passionnés et créatifs en leur donnant la parole. Aujourd’hui, c’est au tour de Sybil Rondeau, photographe de mariage nantaise. J’apprécies énormément son approche photojournalistique et documentaire des reportages de mariage. Une approche sociale, qui met en avant l’humain, avec ses failles, ses joies, ses larmes, ses émotions. Une approche également pleine d’humour ! Des photographies pleines de vie ! Dans la plupart de ses clichés, j’y vois l’œil pétillant et affûté d’un Raymond Depardon, d’un Elliott Erwitt ou encore d’un Robert Doisneau.

Trois mots pour vous définir

Sensible, déterminée, exigeante

En quelques mots, votre parcours

Une reconversion professionnelle débutée il y a 7 ans, et rapidement orientée vers la photographie sociale : le mariage et la famille.

Quelles sont vos inspirations ?

Quelques grands noms : Elliot Erwitt, Harry Gruyaert, Alex Webb… Photographes reporters et photographes de la rue aussi.

Le mariage et vous : love story ?

Oui et non ! Le mariage en lui-même n’est pas un événement qui me passionne. C’est juste le terrain de jeu parfait pour ce que j’aime vraiment : le photo-reportage.

Quelle est votre tendance mariage préférée ?

Ce qui compte pour moi ce sont les gens et ce qui va se passer, et non le décor ou le style du mariage. Mais, j’avoue avoir une préférence pour les cérémonies laïques en extérieur.

Quelles sont vos trois photographies préférées et pourquoi ?

Voici mes 3 photos préférées : ce sont trois images dans laquelle j’aime la composition et qui racontent bien l’histoire ! Avec aussi une note d’humour pour les deux premières.

blogueuse-mariage-sybil-rondeau-14Reportage de mariage au Domaine de la Corbe à Bournezeau.Reportage de mariage au Domaine Loire et Sens à Juigné sur Loire.

Votre conseil pour un mariage de rêve ?

Eviter les timing ultra serrés le jour J, et tout le stress qui va avec ces contraintes horaires. C’est déjà toujours une journée qu’on ne voit pas passer, si en plus c’est la course en permanence, c’est vraiment dommage ! Prenez le temps d’apprécier cette journée que vous avez mis des mois à préparer.

Une anecdote à partager sur votre travail ?

Une semaine avant la date du mariage, j’apprends par cœur la structure familiale et amicale des mariés. Grâce aux photos qu’ils m’auront envoyées, je peux ainsi reconnaître les gens facilement et mieux anticiper les choses. Lorsque l’on essaie de capter des moments de vie, ils passent devant vous en un quart de seconde, il faut être prête, et connaitre son sujet à l’avance est forcément une aide précieuse.

blogueuse-mariage-sybil-rondeau-12

Trois créateurs que vous aimez

Je n’y connais pas grand chose ! Je ne saurai donc en citer trois… J’aime beaucoup la collection Oui de Sessun que j’ai découvert récemment.

Une chanson, un livre, un film, un dessin-animé qui vous parlent d’amour

Le film Lost in Translation. Ce serait trop long et trop intime à développer ici mais c’est un film qui résonne en moi !

Une madeleine de Proust ?

Le bruit des vagues sur le sable, parce qu’il me ramène indubitablement sur les plages de mon enfance.

Vos projets à venir, un rêve ?

Mon projet à court terme est de développer au maximum le documentaire de famille : il s’agit de faire un reportage comme en mariage, mais dédié au quotidien, offrir aux parents un instantané de vie à un âge donné des enfants. Avec 5 collègues nous avons créé un collectif à ce sujet Joyeux Bazar dans le but de promouvoir en France cette nouvelle approche. Le rêve… voyager plus !
Reportage de MariageReportage de Mariage à La Mothe Saint Hélay.blogueuse-mariage-sybil-rondeau-2Reportage de Mariage à La Gaubretière et Nantes.Reportage de Mariage à La Gaubretière et Nantes.Mariage à Saint Rémy en MaugesPhoto de mariagePhoto de mariage au Château de l'Eperonnière.Reportage d'une vie de famille en Vendée
La dernière photo illustre le reportage documentaire de famille.
la-blogueuse-mariage1